Comment se faire connaitre et avoir des missions quand on débute ?

Avec la période de crise que nous traversons, obtenir une mission reste une épreuve que l’on soit un indépendant expérimenté ou un novice. Réduction drastique des effectifs d’une part et volonté de réduire les dépenses d’autre part peuvent amener à fortement s’interroger sur son futur.

Soyons clair, il s’agit d’un quotidien que tout Freelance connait un jour ou l’autre, COVID-19 ou non. Comment dès lors, en temps de « guerre », s’armer pour défendre son business, être connu et reconnu, et finalement trouver des nouvelles missions ? Quelques pistes.

Promouvoir son business !

Être connu et reconnu, c’est, comme on le dit bien souvent, la base quand on démarre en tant qu’indépendant, Freelance. Faire de la « comm », de la publicité autour de son business est un moyen peu onéreux pour attirer l’attention de recruteurs et, pourquoi pas, de clients finaux. C’est un des socles pour se faire connaître ! L’avantage, c’est que la plupart des plateformes sont gratuites ou presque ! Tout est là pour asseoir son nom et son job sur les réseaux : Linkedin, Instagram, Facebook, Twitter et les différentes plateformes d’emploi offrent toutes un support de communication inestimable et peu onéreux dont il faut user !

Les bonnes vieilles méthodes ?

La si « ringarde » carte de visite ? Un investissement pratique et encore très utilisé ! Elle est encore largement utilisée et plébiscitée dans tous les corps de métiers. Elle permet de facilement laisser ses coordonnées à tout potentiel client qu’on croisera physiquement. Ce support promotionnel physique, comme d’autres, pourra tout simplement faciliter un contact retour, surtout après un entretien fructueux. N’oublions pas que malgré la crise, nous continuerons à nous rencontrer, peut-être différemment ; les usages traditionnels ont encore de beaux jours devant eux : ne les négligez pas !

Le meilleur des réseaux : le bouche à oreille !

Quoi de mieux que de profiter du meilleur et probablement du plus ancien outil du monde en termes de communication : la BAO ou Bouche à Oreille. Gratuit, efficace, il vous garantira les meilleurs leads, les meilleurs contrats et les meilleures missions ! Pourquoi ? La force du relationnel et surtout… de la recommandation, signe de confiance des temps modernes qui laissent parfois à désirer sur les réseaux sociaux.

Aussi, quand on vient tout juste de démarrer son activité, n’hésitez pas à parler de cette nouvelle activité autour de vous. Votre famille, vos proches, les amis, connaissances et surtout vos anciens collègues, alumni etc…  Les règles du marketing en somme appliquées au meilleur des produits dont vous disposez, vous !

Cela est encore plus valable par la suite, une fois plusieurs missions effectuées : il n’est pas rare d’être recommandé auprès d’autres personnes, directement par les derniers clients, qui sont satisfaits par votre travail, votre action !

C’est d’autant plus vrai dans un secteur que l’on connait bien chez We Are Freelance : l’IT.

Beaucoup d’élus sont en effet disponibles pour peu d’expertises véritables, ce qui peut rendre les entreprises frileuses à l’idée de faire appel à des Freelance, des indépendants : en vous promouvant correctement, vous aidez aussi toute une filière qui elle-même vous le rendra lors de prochains entretiens.

Rappelez-vous ces quelques chiffres issus de nos statistiques : 77 % des Freelance de plus de 45 ans ont pour première mission… une mission chez leurs derniers employeurs !

Qu’on gagne en moyenne, à minima 17% de plus en étant Freelance que salarié sur une même tâche et que la durée moyenne d’une mission (reconductions comprises) est de 7 mois !

Une aubaine lorsqu’on démarre, de bien se familiariser avec ses premiers clients : ils seront souvent les premiers ambassadeurs de votre savoir-faire !
Notre prochaine news portera sur les bonnes informations à mettre sur Linkedin !

Partager sur :

Témoignages de nos freelances

Parce que nous les accompagnons au mieux tout au long de l’année, le plus simple c’est de leur demander ce qu’ils en pensent !